LES DIAMANTS - L’ÉCLAT ULTIME

Mystère de la nature, la plus précieuse des pierres précieuses raconte une histoire d’amour et d’éternité qui remonte à la nuit des temps. Le diamant est né il y a plusieurs milliards d’années à près de 200 km de profondeur dans les entrailles de la Terre. Il s’agit de carbone pur, le même que celui des mines de crayon à papier ! Mais sous l’effet de la très haute température, près de 1200°C, et de la pression énorme qui règne sous terre, le carbone se transforme en diamant. Le mot « diamant » vient du grec « adamas » qui signifie « invincible » : c’est le minéral le plus dur au monde, il est inaltérable et ne peut être rayé que par un autre diamant. Voilà comment le diamant est devenu le symbole de l’amour éternel… Rare et précieux, il a été découvert en Inde il y a près de 3000 ans mais on le trouve sur les 5 continents. Le Brésil, l’Afrique du Sud, le Botswana et la Russie sont les premiers producteurs mondiaux.

Les 4 C du diamant – Les 4 critères de valeur et de qualité

Les plus beaux rêves gardent toujours une part de rationnel. Les experts du diamant ont donc défini 4 critères pour évaluer universellement la qualité et le prix d’une pierre.

Carat – Le poids du diamant

C’est l’unité de mesure du diamant pour exprimer son poids.

Un carat égale 0,20 g. Le carat est lui-même divisé en 100 « points » ou « centièmes ».

Le mot « carat » vient d’une très ancienne mesure de poids, la graine de caroubier.

Cette graine avait la particularité de garder un poids constant, quel que soit le temps ou la saison.

Précision importante, le carat du diamant et des pierres précieuses n’a rien à voir avec le carat des alliages d’or.

Color – Toutes les couleurs du diamant

Vert, rouge, bleu, jaune… Il existe des diamants de toutes les couleurs, appelés « Fantaisies ».

Mais les plus répandus sont incolores, avec de subtils reflets colorés du blanc jusqu’au jaune clair.

Ils sont classés selon la transparence de leur blancheur, sur une échelle de D à Z, l’absence totale de couleur ou de reflet coloré faisant la rareté.

Cut – La taille du diamant

La manière de tailler un diamant détermine le rendement de beauté des données fixes d’une pierre : couleur, pureté… C’est un paramètre variable qui dépend du savoir-faire de l’artisan « tailleur de diamant » pour lui donner une brillance optimale.

Un diamant très bien taillé réfléchira parfaitement la lumière d’une facette à l’autre comme un miroir, la diffusera et la reflétera à chaque mouvement.

Chaque diamant a sa manière unique de jouer avec la lumière, on dit qu’il brille de mille feux.

Clarity – La pureté du diamant

Hasard de la nature, les diamants contiennent d’infimes inclusions issues du processus de cristallisation de la pierre. Loin d’être des défauts, elles incarnent son « empreinte digitale ».

Les diamants avec aucune ou très peu d’inclusions sont rares. Un diamant est pur lorsqu’un œil expert ne peut déceler une inclusion sous un grossissement à la loupe 10 fois.

Il existe une échelle qui classe les pierres selon leur degré de pureté.

LES MÉTAUX - MATIÈRES À ÉMOTION

Des Egyptiens aux Incas, l’or a toujours été adoré et considéré comme une divinité à l’image du soleil. Monnaie d’échange, il servait aussi à créer les plus belles parures, réservées aux grands de ce monde. Mais il n’est pas le seul…

L’argent et le platine complètent le trio des métaux précieux utilisés en bijouterie-joaillerie.

L’or – La valeur refuge universelle

L’or est aujourd’hui extrait des mines d’Afrique du Sud et du Canada pour l’essentiel.

Inaltérable à l’air et à l’eau, inoxydable, conducteur de chaleur, il possède des qualités idéales pour le bijoutier puisque c’est un métal mou, facile à fondre et à façonner.

Voilà pourquoi il est rarement utilisé pur mais plutôt en alliage.

Sa couleur naturelle est jaune paille.

Le platine – Le plus rare des métaux

Identifié seulement en 1735 à partir de l’étude de bijoux colombiens antiques, il est blanc argenté, d’où son nom « platina » diminutif de « plata » qui signifie « argent » en espagnol. C’est le plus inaltérable et le plus rare des métaux précieux.

Facilement malléable, très dense et résistant à l’oxydation, il provient d’Afrique du Sud et de Russie principalement.

L’argent – Lumière et éclat

Au naturel, l’argent pur possède une couleur blanche métallique qui reflète particulièrement bien la lumière. Il était d’ailleurs utilisé pour la fabrication des miroirs.

Les plus grands gisements d’argent se situent au Mexique, au Pérou et au Canada.

Aussi dur que le platine, très fortement conducteur de chaleur, il peut s’oxyder à l’air libre et devenir noir en surface… sauf si on le porte !

ALLIAGES, TITRAGES ET POINÇONS - QUESTION DE PROPORTIONS

  • L’alliage avec d’autres métaux, comme l’argent, le cuivre, le zinc ou le palladium, permet d’apporter des qualités mécaniques supplémentaires au métal de base, une meilleure résistance notamment.
  • Pour l’or, l’alliage permet aussi de modifier la couleur naturelle de l’or jaune et d’obtenir de l’or rose (avec plus de cuivre) ou de l’or blanc (avec du palladium ou nadium).
  • La proportion de masse de métal précieux de base dans la masse totale de l’alliage s’appelle le titre et s’exprime en millièmes. Ce système remplace les carats aujourd’hui.

Ainsi, l’or, le platine ou l’argent purs titrent à 1000 millièmes (24 carats).

Les poinçons officiels

Les poinçons d’état attestent de l’authenticité des matières premières utilisées.

Ils sont obligatoires pour les bijoux de plus de 3 grammes en or et platine, de plus de 30 grammes en argent.

Tête d’aigle pour l’or 750 millièmes

Tête de chien pour le platine 950 millièmes

Tête de minerve pour l’argent 925 millièmes

Les poinçons de fabricant engagent sa responsabilité et permettent la traçabilité du bijou en identifiant son origine.

  • Poinçon triangulaire pour les bijoux réalisés en France
  • Poinçon ovale pour les bijoux réalisés hors de l’Union Européenne

2019 © Kubiweb