LES DIAMANTS – L’ÉCLAT ULTIME

Mystère de la nature, la plus précieuse des pierres précieuses raconte une histoire d’amour et d’éternité qui remonte à la nuit des temps. Le diamant est né il y a plusieurs milliards d’années à près de 200 km de profondeur dans les entrailles de la Terre. Il s’agit de carbone pur, le même que celui des mines de crayon à papier ! Mais sous l’effet de la très haute température, près de 1200°C, et de la pression énorme qui règne sous terre, le carbone se transforme en diamant. Le mot « diamant » vient du grec « adamas » qui signifie « invincible » : c’est le minéral le plus dur au monde, il est inaltérable et ne peut être rayé que par un autre diamant. Voilà comment le diamant est devenu le symbole de l’amour éternel… Rare et précieux, il a été découvert en Inde il y a près de 3000 ans mais on le trouve sur les 5 continents. Le Brésil, l’Afrique du Sud, le Botswana et la Russie sont les premiers producteurs mondiaux.

Les 4 C du diamant – Les 4 critères de valeur et de qualité

Les plus beaux rêves gardent toujours une part de rationnel. Les experts du diamant ont donc défini 4 critères pour évaluer universellement la qualité et le prix d’une pierre.

Carat – Le poids du diamant

C’est l’unité de mesure du diamant pour exprimer son poids. Un carat égale 0,20 g. Le carat est lui-même divisé en 100 « points » ou « centièmes ».

Le mot « carat » vient d’une très ancienne mesure de poids, la graine de caroubier. Cette graine avait la particularité de garder un poids constant, quel que soit le temps ou la saison. Précision importante, le carat du diamant et des pierres précieuses n’a rien à voir avec le carat des alliages d’or

Color – Toutes les couleurs du diamant

Vert, rouge, bleu, jaune… Il existe des diamants de toutes les couleurs, appelés « Fantaisies ». Mais les plus répandus sont incolores, avec de subtils reflets colorés du blanc jusqu’au jaune clair. Ils sont classés selon la transparence de leur blancheur, sur une échelle de D à Z, l’absence totale de couleur ou de reflet coloré faisant la rareté.

Cut – La taille du diamant

La manière de tailler un diamant détermine le rendement de beauté des données fixes d’une pierre : couleur, pureté… C’est un paramètre variable qui dépend du savoir-faire de l’artisan « tailleur de diamant » pour lui donner une brillance optimale. Un diamant très bien taillé réfléchira parfaitement la lumière d’une facette à l’autre comme un miroir, la diffusera et la reflétera à chaque mouvement. Chaque diamant a sa manière unique de jouer avec la lumière, on dit qu’il brille de mille feux.

Clarity – La pureté du diamant

Hasard de la nature, les diamants contiennent d’infimes inclusions issues du processus de cristallisation de la pierre. Loin d’être des défauts, elles incarnent son « empreinte digitale ». Les diamants avec aucune ou très peu d’inclusions sont rares. Un diamant est pur lorsqu’un œil expert ne peut déceler une inclusion sous un grossissement à la loupe 10 fois. Il existe une échelle qui classe les pierres selon leur degré de pureté.